Qui est Dieu ?

Si l’on se réfère à la Bible, Dieu est nommé de différentes manières. Pour mes explications, « Je Suis » est le plus approprié des noms.

L’Esprit est seul, vivant, éternel et il fonctionne donnant ainsi vie à ses œuvres. Il a créé par son Logos (ou sa Parole) la Création, et tout ce qui y vit est Un en Lui. Dieu est simplement L'Esprit (notre Père) et nous sommes tous frère ou sœur, voilà notre véritable filiation (Matthieu 12, 50), car nous partageons tous son Esprit dans différentes demeures. C’est ce que Jésus voulait nous faire comprendre par son enseignement (notre famille n’est pas seulement celle qui est proche de nous).

Chaque fois que vous voyez quelque chose par vos yeux, vous pensez voir des milliers de choses différentes, alors que vous ne voyez plus l’Être qui les supporte. Il n’y a pas une multiplicité d’êtres et de choses, il n’y a que le Père Seul. Il est tout et tous en même temps. L’ignorance de cette Réalité amène plusieurs souffrances en ce monde. Donc, si vous voyez autre chose que Dieu dans la Création ou des êtres différents, c’est que vous avez contracté le virus « idolâtrie » (voir texte sur les illusions).

Il y a deux exemples dans la Bible qui nous dévoilent d’où viennent ces souffrances occasionnées par l’ignorance et notre éloignement de Dieu ; l’histoire de l’Enfant prodigue qui ne reconnaît pas la Toute-puissance de son Père en voulant vivre une vie autonome en courant ainsi le danger de mort, et celle d’Adam et Ève qui n’étaient pas satisfaits de leur vie et qui recherchaient « ailleurs », loin de leur Père, autre chose... Autrement dit, l’homme a voulu faire sa propre loi en éloignant Dieu de sa vie par ignorance du fonctionnement de la Création et par orgueil.

Il faut savoir que notre Père est éternel alors que les briques (les créatures animées et inanimées ainsi que les phénomènes) ne le sont pas, car elles naissent, changent et meurent en apparence... Autrement dit, si nous voyons seulement la création et les créatures au lieu de Dieu, nous sommes en état d’erreur, car les sens sont trompeurs : il ne faut pas se fier à ce que l’on voit.

Notre Père nous demande de croire en Lui et pour cela « il ne suffit ni de vouloir ni de courir » (Romains 9, 16), car Lui seul peut susciter en nous la foi par différents événements. Tous les péchés seront pardonnés aux hommes sauf un (Matthieu 12, 31-32), celui de ne pas croire que Dieu est Esprit. Pour devenir enfant de Dieu, il faut simplement reconnaître qu’il est notre Père et créateur et comprendre ce que veut dire le nom « Je Suis ».

Pour certaines personnes, Dieu est bien loin de leur vie et du quotidien même si elles prient et croient en Lui, car nous vivons la fameuse « tribulation » (monde moderne) dont parle la Bible (voir Marc 13, 19). Cette méconnaissance de Dieu pousse les gens à ne plus voir Dieu tel qu’Il est, mais à voir bien d’autres choses à la place. Pourtant, pour voir Dieu, il suffit de voir ses œuvres et nous verrons sa puissance, sa présence qui est éternelle (voir Sagesse 13).

Pour une majorité de personnes, Dieu n’existe pas, car elles n’ont pas de preuves visuelles ou scientifiques, elles rejettent le fait même de son existence pensant avoir eu la vie par hasard… Pour ceux qui ont besoin de preuves pour croire en Dieu, ne vous trompez pas, il n’y aura aucune preuve.

Dans le passé, certains prêtres et certaines personnes avaient demandé à Dieu un signe malgré les miracles du Christ, mais ils n'avaient aucun désir de le reconnaître comme le Fils de Dieu, même s'ils lisaient dans les Écritures. La mauvaise foi de ces gens était évidente. Dieu entend toujours nos prières, mais il a attendu que tout soit en place pour répondre scientifiquement à la demande. Le signe (voir le texte sur le signe) demandé dans le passé par des prêtres sera finalement vu par notre génération.

Certains scientifiques et religieux s'emploient à prouver que Dieu existe, répétant les mêmes erreurs que Thomas et les juifs religieux. Ils ne comprennent pas que Dieu est invisible (Sagesse 13, 1-9) et qu'il n'y aura jamais de preuve de son existence. Dieu nous avertit donc par l’histoire de Thomas (disciple de Jésus) qu’il faut suivre un autre chemin pour arriver à Lui (Jean 20, 29). Il faut le chercher à l’intérieur de nous et non à l’extérieur, lire et comprendre sa Parole afin d’y trouver la route étroite. Les réponses à toutes vos questions sont donc dans la Bible, et en particulier dans les Évangiles.

Nous voyons tous les jours les miracles de la science, mais ceux de Jésus nous ne les voyons plus. La seule chose qui vous égare loin de votre Père, c’est l’ignorance et la compréhension des Écritures. La Vérité a été abandonnée ou mélangée à toutes les sauces possibles, empêchant ceux qui recherchent Dieu de Le trouver vraiment. Pour s’en sortir, il faut pour cela le savoir et le comprendre, afin de briser ce cercle vicieux.

Vous recherchez la Vérité sur Dieu, car ce qui vous est présenté en ce monde « cloche » et vous semble irréel ? La moitié du chemin est faite pour ceux qui croient, mais il reste encore à ne pas se laisser égarer par le monde, où l’extraordinaire, l’attrait et le faux côtoient la Vérité, et où les prodiges scientifiques éclipsent les miracles de Jésus. Nous devons comprendre la Parole sans nous faire prendre par les métaphores et la lettre, ou par les soucis de ce monde (Matthieu 13, 21-22) puisqu’à chaque jour suffit sa peine (Matthieu 6, 34) et que ces soucis n’ajouteront pas une journée de plus à notre existence.

Vous êtes l’héritier de Dieu et candidat à la Vie éternelle si vous croyez qu’il est bien votre Père et que vous comprenez ce que veut dire son Nom – « Je suis ». La vérité est que nous vivons tous en Lui (Colossiens 1, 17) et qu’il est notre Père qui nous donne le souffle, la vie et le mouvement. Nous sommes faits à son image (voir texte Naître de l’Esprit) et nous sommes tous une demeure potentielle. Croire que Dieu est notre Père ne demande pas des études ou exploits extraordinaires, seulement de Le reconnaître comme tel ; la prière par excellence pour le rejoindre étant le « Notre Père » (Matthieu 6, 9-13).

Arrêtez de courir après les illusions de ce monde et prenez le temps de lire les Évangiles, de comprendre et de vivre la Parole. Ne tomber pas dans le piège des images et des métaphores qui utilisent des éléments du monde pour rendre visible ce qui est invisible. Quand le logis est nettoyé et rangé par la Parole, l’Esprit saint est à nouveau resplendissant ; si nous l’avions perdu, c’est à cause de ce manque de connaissance.

Nous devons vivre l’enseignement de Jésus qui nous indique le chemin (voir les dix commandements).  

Par ces propos, il nous explique que nous devons faire attention à nos pensées, car celles-ci mènent aux actes et peuvent faire souffrir les autres.  Ils sont eux aussi une part de Dieu (même ceux qui font du mal par ignorance).

Invisible (voir Sagesse 13, 1-9), Dieu souhaite que nous l’adorions en Esprit et Vérité (voir Jean 4, 23-24) parce qu'Il est Esprit !

https://leciel.free.fr/sceau3/6_nom.php