La Chute d'Adam et Ève

  Au commencement, Adam et Ève (représentation typique de l’homme et de la femme) vivaient dans un paradis, mais par de fausses pensées qui sont symbolisées par le Serpent, ont voulu vivre une vie autonome.  Pensant faire mieux que Dieu (voir Genèse), cet orgueil les a entraînés dans un monde artificiel où chacun peut y vivre selon sa loi.

L’histoire du Fils prodigue nous montre que vivre loin de notre Père est une condamnation à mort, car il nous donne la vie, le souffle et le mouvement.  Revenir vers le Père est le seul chemin pour hériter de la vie éternelle.

Adam et Ève voulurent s’éloigner de Dieu parce qu’ils voulaient autre chose que ce que Dieu leur proposait, ils voulaient la connaissance du Bien et du Mal. On se demande bien pourquoi puisqu’ils étaient des enfants de Dieu dans un paradis ! Mais ce qu’ils n’avaient pas compris, c’est que les choses dans la création ne sont ni bonnes ni mauvaises, elles ne sont pas (rien que des images dans l’Esprit) et il n’est donc pas nécessaire d’évaluer (peser ou penser), discriminer (voir le texte le double esprit et les illusions) les choses et les créatures ni de les changer. Quand nous évaluons les créations du Logos, nous provoquons des passions (attirance ou de répulsion) et cette illusion nous mène vers la chute.

Depuis ce temps, les hommes et les femmes refont cette même erreur.  Ils chutent à tout instant en évaluant, en jugeant, en voulant remplacer Dieu, en considérant que la création peut être améliorée par les prodiges scientifiques...

Nous agissons comme l’apprenti sorcier dans l’histoire de Merlin, nous arrivons ainsi à créer toutes sortes de catastrophes et de malheurs (pollution, réchauffement, climat altéré, etc.).  Nous voyons déjà des effets qui engendrent l’inquiétude sur toute la terre (l’angoisse des nations), car la puissance des cieux est ébranlée (Luc 21, 25-26) par notre bêtise.

L’éducation des hommes et des femmes est basée sur la compétition et n’a qu’un seul but, celui de nous faire travailler dans un monde bâti de toutes pièces par l’homme. Jésus nous avait mis en garde par cette phrase : « Si quelqu'un veut être le premier, il devra être le dernier de tous et le serviteur de tous» (Marc 9, 35). La compétition ne sert que l’ego et a indiqué aux autres que nous sommes meilleurs. Nous le voyons par les Jeux olympiques qui rassemblent depuis les temps anciens des gens qui ne pensent qu’à gagner par tous les moyens. 

En réalité, ce n’est pas l’école qui apprend à l’enfant à sucer son pouce, à pleurer, rire, marcher, parler ou à vivre dans le monde.  Un animal sait ce qu’il doit faire pour sa survie selon son espèce.  Mais l’homme a inventé un monde illusoire basé sur les études et la compétition afin de pouvoir acheter ou vendre.  Nous nous sommes emprisonnés dans une prison où l’argent est roi.  La prison est parfois dorée pour les plus riches, mais c’est quand même une prison.

Cette société nous impose la tradition humaine, le fameux 666 (Apocalypse 13, 16-18), la marque sur la main ou le front (manuel ou intellectuel selon nos aptitudes) et l’éducation reçue nous permet de vivre dans la société « la Grande Babylone » ou l’argent (Mammon) est maître. Vous trouverez sur l’internet bien des essais pour expliquer ce chiffre, mais la Bible malgré ses secrets demeure simple et claire.

Grâce à la science, nous voyons la fin de l’humanité en face, car elle a inventé « le feu qui ne s’éteint pas » (le feu nucléaire).  C’est un grave danger puisque la terre ne vit pas en paix.  Cette machine « à vouloir toujours plus » détruit notre environnement par ses inventions.  En plus de prendre tout ce que nous pouvons à la terre pour enrichir les entreprises, la population mondiale grossit et il est clair que la terre ne pourra jamais supporter autant d’individus.  Nous nous dirigeons droit vers un mur.

L’Adversaire dont parle la Bible (2, Thessaloniciens 2, 3-4) n’est pas à chercher bien loin, il est tout simplement tout ce qui est contre Dieu et veut prendre sa place. Il est une image de cette aberration, tout comme Satan et ses démons sont l’image de notre bêtise. Mais pour voir tout cela, il faut avoir les yeux ouverts et avoir la vue des « petits enfants » et ne pas se laisser influencer par des mirages ! 

La connaissance de la Vérité est complètement brouillée. Il faut donc retourner à la source d’eau gratuite de Dieu. Il faut suivre la Parole que Jésus a dite et la comprendre, l’appliquer dans sa vie, l’étudier et y réfléchir.  Il faut ouvrir nos yeux malgré les difficultés afin d’éviter la Chute.

Est-ce difficile ? Tout dépend de votre désir à comprendre, à rechercher la Vérité, à se détacher du monde illusoire d’Adam et Ève, des choses et des êtres qui le composent jusqu’à ne plus voir qu’un seul être : Dieu qui est tout et tous à la fois.

Nous sommes les « demeures » dont Jésus parle : « Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures » (Jean 14, 2). Si vous voulez que votre Père vienne habiter votre demeure, il faut la nettoyer et la ranger en éliminant l’esprit impur.  

https://leciel.free.fr/preambule/3_enseignement.php

https://leciel.free.fr/sceau1/1_valeurs.php